Portrait aux craies aquarellables

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de portrait!!! En attendant de futures commandes, je m’offre le luxe d’un visage pour le visage, pour son relief, pour son expression, pour son air pas commode, pour la douceur et la méfiance de son regard.

Tout d’abord, une esquisse à main levée, à la pierre noire (ce dessin est entièrement sponsorisé par Claire, merci à elle de fournir sa mère en nouveaux jouets!).


Je laisse poser un peu le dessin et je reviens dessus pour apporter quelques rectifications dans la bouche et le nez. Dans mon élan, de rectifications en rectifications, je suis en train de me lancer dans l’habituel traitement en noir et blanc. Flûte, moi qui rêve d’un dessin au trait unique!


Bon, c’est parti alors je continue tout en essayant de ne pas tout boucher, de garder un peu de lumière dans ce visage.


J’applique ma technique nouvelle et personnelle dite du « pinceau à tout faire »: je passe de l’eau sur les traits et les pigments libres s’étalent autour des traits. Ça augmente les contrastes mais je ne suis pas contente du résultat final, un peu mou.


Je prends donc mes craies aquarellables et je passe une couche de couleurs. À ce stade j’y vais un peu à l’aveugle parce que les nuances n’apparaissent pas encore à ce stade. Brun foncé, brun clair, ocre, ocre orangé pour la peau, vert, violet, rouge pour le fichu.


Maintenant, tout se joue à la pointe du pinceau. Je dois veiller à ne pas aller trop loin, à laisser place au hasard (beurkkkk….), garder du blanc pour la respiraaaation du dessin. J’utilise un pinceau nouveau modèle, à réserve d’eau incorporée. Il est assez ferme pour l’usage auquel je le destine et l’eau qui l’alimente est ainsi toujours propre. J’essuie l’excédent de pigment sur mon avant-bras avant de passer à une autre zone, avec un mouchoir en papier si la teinte est vraiment trop dense pour mon goût.


Allez, un petit fond vite fait. Un passage de craies sur le fond et sur la robe.


Un autre passage d’un pinceau plus large pour le fond et du pinceau rigide pour les motifs du tissu et voilà, le portrait est fini!

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.