Le retour de la blogueuse

Oui, bon, je sais, ça fait quelques jours que je n’ai pas donné signe de vie. Je n’ai pas été inactive pendant ce temps mais pas de photos correctes à montrer, le temps était trop maussade jusqu’à hier.

Samedi, vous n’avez pas été sans remarquer que c’était le 1er décembre. Et normalement, c’est l’époque de la transhumance des multiples boîtes de boules de Noël depuis la cave jusqu’à l’appartement. Cette année, une douce flemme me berçait et je m’étais dit que mes filles sont maintenant trop grandes pour tenir à ce genre de coutumes familiales. Erreur grossière! En effet, à peine ma fille aînée avait-elle franchi le pas de la porte à son retour de sa semaine d’études lointaines (un autre département, c’est loin), qu’elle s’est exclamée: « comment ça, tu as des ronds et il n’y a pas de boules!?!?! »

J’ai compris le message même pas subliminal et nous sommes allées faire un tour en ville pour quérir de nouvelles décorations, des fois que les centaines déjà stockées au fil des années ne soient pas suffisantes. Et nous avons décidé que cette année, Noël serait « concept » et « glamour », autrement dit, nous avons craqué pour des boules de « pétasse ». (Je ne vous ferai pas l’affront de vous expliquer une fois de plus la différence entre pétasses, grognasses, pouffiasses et autres imitations). 

noel concept 1


Nous sommes donc revenues avec des boules dorées, noires et violettes (finalement les rouges n’ont pas été utilisées pour le résultat final malgré l’idée de départ qui était rouge et noir en hommage à Stendhal, Grenoble oblige, et rouge et or en hommage à cette même ville et à ses couleurs) ainsi que quelques guirlandes d’un goût excellent et qui seront aisées à recycler en colliers divers et d’un goût tout aussi sûr.

noel concept 2


Le problème, c’est qu’ensuite j’ai dû accrocher tout ça et ce ne fut pas une sinécure d’escalader sans cesse l’escabeau pour installer plus de 200 boules dans le gros philodendron, les autres plantes vertes et les rideaux (oui, ici c’est un philo de Noël, pas un sapin) mais ça y est, le salon rutile, les guirlandes clignotent, les boîtes sont vides ou presque et je me dis que j’ai fait ma gymnastique du mois.

Dans un des magasins explorés pour faire notre moisson boulesque, Claire a repéré une crèche de Noël qu’un passant avait délicatement décorée à sa manière… (je précise qu’il s’agit de l’étui contenant un dispositif contraceptif masculin, du genre qui préserve)

crèche


J’ai aussi bien avancé, voire fini, la tête de vache. Je me suis rendue compte en voulant la prendre en photo qu’elle résiste jusqu’au bout puisque mon objectif la déforme et lui fait un museau bien plus gros qu’en réalité, l’idéal serait de filmer ces têtes en tournant autour, ça rendrait mieux compte de l’effet qu’elles font.

tête vache 5

tête vache 6


Quand j’en aurai vraiment fini avec elle, c’est-à-dire quand j’aurai adouci les transitions des couleurs du museau et donné un peu plus de relief à son toupet, retaillé son support et encadré le tout, je prendrai le temps de la photographier avec un pied et une bonne lumière.

Ce matin, je me suis fait une écharpe dont l’idée me trottait dans la tête depuis un bout de temps, avec un métrage de tissu mordoré et cette laine feutrée en pelote de différents tons de rouge et ocre. Finalement, j’ai trouvé la technique pour la réaliser: la piquer au point zig-zag en décrivant des courbes, un peu à la Klimt et la bonne surprise c’est que l’envers donne un résultat assez joli aussi.

écharpe 1

Et quand on la porte enroulée autour du cou, ce qui est souvent le destin des écharpes, les différents effets se mélangent. Ce n’est pas une écharpe pour les grands frimas, plutôt pour la frime…

écharpe 2

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

1 commentaire à “Le retour de la blogueuse”

  1. Surgé

    Dites donc, ça manque de sérieux tout ça ! Il sera fait état de votre manque d’assiduité dans une lettre à vos parents !
    Grumph !

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.