Bilan du week-end

Edit en fin de post (pas très français, ça, comme formulation…)

Et bien finalement, pas de nouvelles photos ou presque, juste une pour le prochain message, à suivre donc. Pourtant il a fait beau… mais j’ai joué à la Barbie. Enfin plus exactement j’ai une fois encore mis le salon péniblement presque rangé sens dessus-dessous pour trouver de quoi alimenter le nouveau déguisement de ma fille aînée. Fin janvier, c’était une tenue de « communiste », enfin qui évoque cette idée, pour la journée rituelle de sa prépa littéraire qui fête le 21 janvier les morts de Louis XVI et de Lénine (ne me demandez pas pourquoi, je n’ai pas retenu l’explication). Robe rouge, manteau de fourrure cadeau d’une ex-belle-mère à moi, bandes de fausse fourrure accrochées par-dessus les bottes hautes et noires, l’affaire était dans le sac, plutôt dans la valise. Ne manquait plus que le couteau entre les dents.

Cette fois, c’était une tenue de dandy qu’il a fallu mettre au point. Courses hier après-midi pour trouver à vil prix un gilet noir satiné, une veste cintrée noire à rayures blanches (recyclable pour une tenue de maquereau…), une broche. Et aujourd’hui, bricolage: sortir la petite perceuse pour limer une tige de métal et inventer un système pour faire tenir une grosse et fausse perle afin de faire bouffer la cravate cousue-maison, trouver un bout de chaîne pour imiter une gourmette à montre de gousset, farfouiller dans la boite à bagues pour trouver les plus décadentes possibles, à porter par-dessus les gants blancs en chevreau, souvenir de la communion de ma moooman. Avec un pantalon noir façon Dietrich, hop, un nouveau déguisement! Ah, et puis exhumer d’un rangement improbable la jolie pipe de bruyère avec un très long tuyau, modèle féminin, sic, genre George Sand, qui me fut offerte il y a longtemps par une belle-soeur. Quelqu’un lui prêtera chapeau haut-de-forme, chemise à jabot et canne à pommeau. J’ai hâte de voir des photos!

En sortant du magasin de bijoux, fournisseur de la broche, ma fille m’a rappelé le ton désagréable avec lequel une vendeuse lui avait quelque temps auparavant fait remarquer que le bijou qu’elle avait choisi n’était pas en jade mais en malachite. « Pfff, lui dis-je, de toute façon, pierre malachite ne profite jamais! » Voilà, c’était pour la bêtise de la semaine!

Edit pour Planeth:

Voici une photo de Claire en Rosa Luxembourg, couteau entre les dents pour ajouter de la crédibilité à sa férocité naturelle. C’est la luuuuute finaaaaale! Pour la photo du costume de dandy, j’attends celle qui auront été prises sur place.

Internationale

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

9 commentaires à “Bilan du week-end”


  1. arg et tu n’a pas pris en photo et la communiste et la dandy, ohhhhh, je veux voir!

    ton jeu de mot me rappelle les calamiteux que je faisais avec ma maman et que je continue à faire avec mon Dou’, plus c’est absurde, meilleur c’est! il est parfait!


  2. ouaiiii, génial! oh les bottes , les bottes!!

  3. Hélène M.

    Pour les espèces de manchons en fausse fourrure, j’ai dépiauté un col orphelin de sa veste, je l’ai coupé en deux parties à peu près égales et quasiment rectangulaires et j’ai cousu le tout sur des hauts de bas « kitiennenttoutseuls » (je garde le haut en simili-dentelle dès que les chats les ont filés en voulant faire un câlin, c’est-à-dire presque immédiatement). Comme ça elle pouvait les enfiler sur ses mollets, mettre les bottes puis rabattre la fourrure par-dessus, sans que cela les abime. Maintenant, il n’y a plus qu’à les ranger avec la peau d’âne, le déguisement de cactus, de reine des bonbons et autres traces de fêtes comme le collier d’araignées ou de bonbons en gelée.
    J’adore faire des déguisements…

  4. Caillou

    (allez! on tente le coup?)

    Международный коммунистический гимн на языке оригинала
    Музыка: П. Дегейтер Слова: Эжен Потье

    http://www.sovmusic.ru/p_list.php

  5. Hélène M.

    Alors, ça fait:
    Miièjdounarodniï commounictitchskiï guimn na iazikie origuinala
    mouzika: P. déguéïter, Slova: eujène Potié

    ça doit donc être:
    hymne des peuples communistes en langue originale
    musique: P. Degueïter
    Paroles: Eugène Pottier

    (on chante ça avec Claire pour revenir à pieds du centre ville, ou alors La Marche Lorraine, ça change… « Amis Lorrains chantons sans frein, ce refrain, plein d’entrain… »!)


  6. (J’écris précisément ce message avec des gants à chevreau plus des bagues décadentes…Les photos viendront bientôt)

    международный ça veut dire « international » (между : « entre », pour rappel, qui se dirait plutôt « inter », en latin…*sifflote*)

    Le 21 janvier, c’est déjà parce que la coincidence est trop belle pour ne pas être notée, d’autre part parce que ça remonte aux temps ancestraux où la khâgne était un haut lieu d’engagement politique, et comme on a jamais fait dans la demi-mesure, on était bien sûr soit royaliste (légitimiste de préférence, Maurras avec nous tout ça…) soit communiste (sans doute socialiste dans des temps plus reculés).

    Sinon en toute modestie mon costume de dandy est un des plus réussi du lycée. En toute modestie, vraiment…

  7. Hélène M.

    Depuis que tu as installé le clavier russe sur mon ordinateur, celui qui apparait inopinément sous mes doigts fuselés si je fais une combinaison de touches encore indéterminée tout autant que facétieuse, je peux lire en popof ce qui est écrit en popof, mais je ne sais pas si c’est le cas pour toutes les configurations. Au départ quand ma messagerie m’a prévenue de l’arrivée de ce message, j’ai vu une jolie ligne de points d’interrogation…

    Bon, ok, d’accord, entre les peuples et international, ça doit avoir quelque chose à voir, je l’admets…

    Quel bruit ça fait les gants de chevreau sur les touches???

    Des photos, des photos!!!!!


  8. Ben…le même que d’habitude vu que déjà d’ordinaire ce serait déjà plutôt les touches qui feraient du bruit plus que les doigts…

    Les photos…euh…ça viendra.

    Pour le Поповский, tout le monde peut y lire, ça demande pas de configuration espéciale. Enfin y lire…y voir déjà.
    (Puisqu’on cause de ça tiens et que justement c’est pour ça que je suis sur internet : à mort les versions avec des mots dedans que personne, ni mon dico ni ceux d’internet y sont foutus de me dire ce qu’ils veulent dire !!!!! Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr)

  9. Hélène M.

    Et le bruit des ongles sur les touches, tu as oublié maintenant que tu les portes plus courts qu’avant?

    Ouaip pour le ppopof, apparemment c’est juste la messagerie qui rechigne à écrire en bizarre.

    Des photos, des photos (air connu)!!!

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.