Promenade à vélo et photos, suite…

Edit en fin de post.

Voici la suite des photos prises hier après-midi. La piste cyclable que j’ai empruntée passe en partie le long de l’Isère mais l’endroit où celle-ci est belle est situé dans une boucle et j’ai pris un raccourci par la zone agricole. Pas de photo de rivière donc, mais des images de végétation en tous genres:

Tout d’abord cet arbre qui est du genre opiniâtre, on sent qu’il est déterminé à pousser coûte que coûte. J’ai éclairci le fond pour que l’on distingue mieux son tronc plutôt bizarre:

arbre tordu

Ensuite, j’ai trouvé que ces deux arbres symétriques, un au soleil l’autre à l’ombre, avaient une certaine allure au bord du chemin, évoquant l’entrée d’une allée cavalière menant à un château hypothétique. Juste après c’est l’entrée du Parc de l’Île d’Amour, certes, mais c’est plus un terrain à jogging et barbecues qu’à promenades en robe à crinoline…

deux arbres

Accrochés encore à un tronc, de la même couleur, presque de la même textures, il reste ce lierre dont la base a été coupée. Il donne pourtant encore cette sensation de monter à l’assaut du fût, de boa constrictor végétal:

lierre

En attendant que mon père vienne me chercher en voiture au bout de mon périple pour m’épargner la montée jusqu’à la maison de mes parents, j’ai photographié la salle d’un restaurant, double végétation luxuriante: celle de la haie devant la baie et celle des pieds de chaises:

branches

J’ai trouvé hier en cette fin d’après-midi qu’il y avait quelque chose de l’annonce du printemps dans une certaine chaleur de la lumière. Ce matin, en revenant à vélo chez moi j’en ai eu la confirmation malgré le froid pointu qui régnait et la gelée dans l’herbe. Pour preuve, voici une vision d’ensemble de la haie:

haie

Rien d’affriolant donc, mais si on regarde avec attention – tout en pédalant, ce qui demande encore plus d’attention – on remarque ceci:

haie 2

Cet instant d’optimisme vous a été offert par Hélène!

Edit: Pour revenir au Chêne de Venon, voici un panoramique vite fait à la hache avec les photos prises l’an dernier à son pied, vue sur la vallée du Grésivaudan, à gauche la Chartreuse, à droite Belledonne, dans notre dos le Vercors (cliquez sur la photo pour la voir en grand):

panoramique arbre

 

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

4 commentaires à “Promenade à vélo et photos, suite…”

  1. Caillou

    bonjoir,
    le 1er c’et un bonzaï géant grenoblois?
    j’aime beaucoup le jaune « 1960 » du mur (il ne manque que je formica!)


  2. c’est magnifique ton panoramique. oui je me souviens de cet arbre mais je n’arrive plus à le situer, même à l’époque je me disais: » ils ont drôlement bien fait ça quand même »!

    Moi j’habitais un peu plus loin à droite là, Froges… Frôôôôj’, en face de Crôôôlll! ;0)

  3. Hélène M.

    Coujour,

    Yep, nous à Grenoble, on fait dans le bonzaï de dix mètres de haut, c’est révolutionnaire. Même les Japonais n’ont pas osé se lancer dans le concept!

    Vous avez raison, le jaune, les pieds tubulaires chromés, tout ceci fait très cuisine de cantine de quand on était petits (je ne suis pas allée à la cantine, d’accord, mais c’était sûrement comme ça…). Ou alors image de revue vantant la vie moderne à l’américaine dans les années 60?

  4. Hélène M.

    Bonjour Planeth,

    Cet arbre on le repère vite quand on est dans la vallée tellement il parait « fait exprès » mais pour aller le voir par contre, il faut avoir de la suite dans les idées parce qu’il faut prendre les petites routes dans les contreforts de Belledonne puis savoir que c’est dans ce champ fermé qu’on peut entrer en passant sous les barbelés pour finir par le trouver. Pourtant, la fois où on m’y a amenée, il y avait du monde qui se relayait à son pied ou qui l’escaladait!

    Tu étais sur « les hauts » de Froges?

    (comment pourrait-on rendre l’accent dauphinois avec ses diphtongues???)

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.