Zibou 2

Le Zibou avance à petits pas. Je retrouve mes vieilles bagarres, ne pas tout traiter, laisser du blanc, de la respiration, nuancer les noirs, m’arrêter à temps quand je sens venir le systématique dans le traitement du trait, les réflexions sur la différence entre artisanat du dessin et art du dessin, la validité sclérosante ou non de la ressemblance, le narcissisme à rebours de l’effacement derrière le sujet, le goût qui perdure pour l’apparition magique d’une présence ressentie alors même que le « truc » est visible, c’est un dessin et c’est un hibou, une zone profonde du cerveau le dit, peut-être celle dédiée à la chasse et à la survie, recevant à la fois les signaux de l’existence et ceux de l’artefact tout en donnant la priorité aux premiers. Bref, je m’amuse et pendant ce temps, je ne suis pas au bar…

 

 J’y retourne ! Non, pas au bar, ça c’est demain soir pour récupérer les paniers de l’AMAP, mais à ma table de dessin.

 Ouh là, il a un regard un peu flou, ce zibou… une simple affaire d’ombre portée ou la pupille à décaler un chouïa ?

 Moui, le regard est différemment flou mais toujours bizarre…

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

2 commentaires à “Zibou 2”

  1. Anonyme

    il est tres beau!

  2. Hélène M.

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.