Zibou 4

Et voilà, je fais des petites nuances de gris-violet, des petits gnougnous d’ocres divers et hop, le scan écrase tout… Plus  honnêtement, une fois l’aquarelle séchée, il ne reste pas grand-chose de mes poils de mouche. Bah, ma patience finira par porter ses fruits, à moins que je ne passe à une autre technique ?

Quelques nouvelles couches de couleur, pour un résultat quelque peu déconcertant pour le moment. C’est la période pénible, l’adolescence du dessin futur, en quelque sorte. Il pousse dans tous les sens et en désordre, maquillé comme une pintade malade, réclamant attentions et soins et pas toujours prêt à se laisser faire. Bah, ça lui passera !

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

3 commentaires à “Zibou 4”

  1. yc

    C’est intéressant de voir l’évolution de ton zibou. Losque je faisais ce genre de chose, j’hésitais parfois de passer aux couleurs de peur d’abimer le dessin. Ton zibou noir & blanc était déjà super beau (j’allais dire super chouette mais c’est trop facile) et la couleur lui donne maintenant du volume.

    Il prend vie.


  2. et si tu le prenais en photo?
    moi j’aime ce que tu as fait de ses plumes de jabot, le blanc en parait tout duveteux..

  3. Hélène M.

    @ yc: ça, c’est l’avantage du numérique (scanner ou APN), on peut aisément garder des traces des différents stades et se sentir moins empêtré au moment de passer à une phase ultérieure. C’était encore plus flagrant du temps où j’avais un bon logiciel de dessin avec tablette graphique, j’osais faire et défaire et recommencer et comparer et chercher la surprise pour finalement revenir au croisement d’où la bifurcation s’était révélée une fausse piste. Avec les techniques non numériques, il y a toujours le poids de la « sueur » qui paralyse un peu mais des dessins de bestioles, j’en ai tellement fait que si celui passe aux pertes et profits, bah, j’aurais au moins dans la tête et les mains le souvenir du moment de la réalisation !

    @ planeth: ouaip, faudra que j’essaie la photo, ce serait plus doux, tout en gardant le scan en parallèle parce que j’aime bien jouer à la superposition ensuite pour faire un gif animé de l’évolution du dessin. Puisque c’est ça j’y retourne, il n’a pas encore eu de couches aujourd’hui, il doit s’ennuyer le pauvre zibou.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.