Je crois bien qu’il y a une minette qui habite chez moi !

Des chats, j’en ai vus, connus, croisés, logés, supportés ou aimés, mais celle-ci, la petite dernière, a quelque chose de spécial que je n’avais pas encore rencontré. Tout d’abord, elle n’est pas cuite, ni de la comprenette ni du corps, elle n’aime pas qu’on l’attrape et se laisse aller complètement dans les mains si on la saisit, elle se cache dans des recoins connus d’elle-seule en jurant ses grands dieux de chat qu’elle est poursuivie par un monstre pour peu qu’on ait modifié sa propre silhouette par le port d’un chapeau et à côté de ça elle se matérialise par magie dans toutes les pièces où je me déplace sans que je la voie me suivre. Si par hasard je la surprends en train de me rejoindre elle est très embêtée et se découvre un besoin urgent de réfléchir au sens du monde ou de vérifier si tous ses poils sont bien plantés dans le bon sens. Elle est d’une discrétion d’ombre grise et tapote sur mes lunettes si je m’occupe plus de ma lecture que de la complimenter sur sa beauté, le liquide de ses grands yeux gris-verts et son jabot couleur crème de cappuccino. C’est une fille ! Et la preuve, c’est qu’elle boit le thé, à sa manière, directement dans mon bol ou la théière, très délicatement, du bout de la patte en cuillère. Si on regarde bien, peut-être qu’elle tient le petit doigt en l’air ?

Comment avons-nous pu l’affubler d’un nom tiré de l’argot russe et qui signifie « ta gueule ! », elle qui ne sait que roucouler des petits miaulements vibrés et délicieux ? Une erreur d’appréciation qui est le pendant de celle qui nous a fait croire que nous avions adopté un petit mâle rouquin et bagarreur, braillard et vantard. Ou alors tout ceci n’était qu’une ruse de sa part pour se faire adopter dans cette famille de caractériels ??? (Euh, non, on dit de « forts caractères », c’est plus poli.)

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

9 commentaires à “Je crois bien qu’il y a une minette qui habite chez moi !”

  1. Salamandre

    Le Zazouillon il boit le thé avec une patte cuillère !
    Gniiiiiiiiii !!!

  2. Hélène M.

    Vouiiiiii !!!! C’est la mimiiiine ! (Aheum, mais quand même, c’est la mimiiiine !!!!)

  3. Salamandre

    Nan mais le Zazouillon c’est Elsa… Cela dit je pensais avoir écrit « aussi », mais c’était la précipitation de l’émotion…

  4. Hélène M.

    C’est vrai que Zaknouss, c’est plutôt la Zazibelle douce que le Zazouillon. J’aurais dû m’en douter… La question en suspens maintenant est la suivante: existe-t-il des mirons qui boivent le thé ?

  5. Salamandre

    Faudra mener l’enquête…
    (J’allais dire « demande au Matou » mais ce n’était pas très très intelligent en fait…)
    Et Кошка ? Il faisait suffisamment de trucs pour faire ça non ?

  6. Hélène M.

    Non, je ne crois pas qu’il ait bu ce genre de choses, mais il se servait de sa patte-cuillère pour prendre les morceaux de viande dans l’assiette. Avec une élégance… moindre.

  7. Alain

    Mister K, alias Kwochka, il se servait surtout d’une unique griffe à la Sher-Kan, dardée sur sa patte-cuillère, pour piquer élégamment le morceau de viande juste au raz de la bouche du rustre qui n’avait pas payé sa taxe. Il ne trouvait pas fiscalement convenable de prélever l’impôt dans l’assiette, mais uniquement sur le trajet assiette-bouche, en flagrant délit.


  8. Cet article m’a fait rire, tellement il est bien écrit. « un besoin urgent de réfléchir au sens du monde ou de vérifier si tous ses poils sont bien plantés dans le bon sens. ».

  9. Hélène M.

    Kowka poussait même son sens rigoureux de la justice, et notamment celle qui lui accordait un morceau de viande dans l’assiette de l’élu du moment, jusqu’à se servir dans la bouche de celui-ci ! Sensation un peu étonnante que de refermer les dents sur une patte griffue refermée autour de ce qu’on pensait naïvement être « sa » bouchée de steak…

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.