Lynx avant, pendant et presque après

Je continue à finir ou fignoler des têtes d’animaux entamées il y a plus d’un an et laissées de côté faute de laine cardée de teinte adaptée et/ou de motivation. Après le cochon, l’âne et l’éléphant, c’est le tour du lynx. La sculpture initiale du polystyrène était finie, les premières couches de laine piquées mais il restait… tout le reste à faire. Sur la photo suivante, j’ai mis en place les yeux, commencé les paupières pour les enchâsser et modelé quelque peu le front, l’espace entre les yeux et les pommettes. Important, ça, les pommettes pour un lynx, elles sont bien plus proéminentes que sur d’autres félins, du moins sur ceux qui hantent le canapé derrière moi, elles donnent le signal du « sauvage » par rapport au domestique.

Afin de répondre aux éventuelles questions posées demain durant le vernissage, j’ai continué cette tête mais uniquement par moitié, je pourrai ainsi montrer la façon dont je travaille, ou du moins le avant-après, avec le surmodelage en laine feutrée et la superposition de fines couches de laine pour moduler les teintes. Celles des photos ci-dessous ne sont pas très fidèles au modèle, plus gris-brun en réalité que sur mon écran, j’essaierai de faire de meilleures photos quand la lumière s’y prêtera !

Mais l’idéal pour montrer ces têtes resterait une petite vidéo pour montrer les différents détails, comme les nuances derrière l’oreille ou les motifs sur le dessus du front. J’y songerai…

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.