Rouge ?

J’ai profité aujourd’hui de la vocation passagère de mannequin d’un rouge-gorge pour le prendre en photo. Peut-être est-il resté immobile tout en me fixant parce qu’il attendait sa provende de vers de terre et de larves ? Je ne sais pas combien de ces oiseaux se partagent un même territoire, en tous cas il y en a un dans le jardin qui est particulièrement content de mes humeurs bêchatoires ou alimentoires de compost en feuilles pourries car il n’est jamais bien loin, prêt à se servir dans la terre fraîchement découverte.

Celui-ci était sur le mûrier devant la maison, il traite par le mépris les mangeoires des mésanges et même celle à plateau et à pieds que j’ai montée expressément pour ce genre d’oiseaux, mais il vient faire son tour quand même, sait-on jamais ?

Photo à contre-jour, à bout de bras et au zoom, ternouillette mais à peu près nette, ce qui est déjà un résultat dont je me satisfais.

D’autant plus que le même oiseau, photographié au flash, se met à ressembler absolument aux oiseaux en coton et plumes que l’on accroche dans les plantes ou les sapins de Noël, il ne lui manque que les fils de fer sous les pattes pour le faire tenir, par contre il a déjà l’œil en perle noire enfoncée un peu au hasard sur le côté de la tête. Inexpressif, joliet, bien gris sur les ailes, bien orangé sous le cou, mais punaisé par la lumière crue du flash.

Maintenant, une question à la façon d’Alexandra: « pourquoi dit-on rouge-gorge alors que sa gorge n’est pas rouge mais brun-orangé ? » Est-ce que cette dénomination date du temps où la couleur orange n’était pas désignée comme telle, mais simplement comme un rouge ou un jaune, selon sa densité ? Et pourquoi est-ce que je ne suis pas encore allée m’acheter le dernier livre de Pastoureau sur les couleurs ? Sur ces questions primordiales, je vais aller voir si Morphée veut bien de moi sous son aile, grise, rouge ou orange, peu importe.

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

2 commentaires à “Rouge ?”


  1. Je suis une fan des rouges-gorges (il parait que c’est l’oiseau relié à mon prénom ( ?)).
    Pour le connaître un peu mieux, tu as un assez bon article ici : http://www.oiseaux.net/dossiers/yves.thonnerieux/rougegorge.html
    Il est issu de l’excellent site oiseaux.net, bible des amoureux des plumes.
    Côté couleur, j’ai toujours cette histoire en tête, lue il y a des années de cela dans un livre de contes pour enfants : « L’hiver arrivant, tous les animaux avaient pris leurs dispositions (hibernation, nid douillet, poils épaissis), restait un petit oiseau tremblotant sous les premières neiges.
    Arrive la fée de la forêt qui prend pitié de ce petit passereau. Elle pose alors un baiser sur son cou qui se met à rougir.
    Depuis, le rouge-gorge porte cette couleur qui le tient chaud quand vient l’hiver.»
    Je n’ai jamais vu « mon » rouge-gorge (surnommé Robin) venir picorer les graines installées en hauteur, il préfère définitivement celles au sol et encore plus le pain et… le couscous 🙂
    http://comme-lecoline.blogspot.com/2007/12/on-dne-au-jardin.html
    Peut-être devrais-tu installer quelques nourritures au sol ?

  2. Hélène M.

    Merci pour le lien sur le rouge-gorge, effectivement très intéressant !

    La nourriture au sol, je n’ose pas trop, avec les deux chattes transitoires, fort gourmandes de volatiles, mais il tombe toujours des graines des mangeoires et le rouge-gorge vient parfois faire un tour. Pour le moment, ce qu’il préfère c’est me traiter de tous les noms dès que je gratte la terre pour que je le laisse s’occuper des vers de terre à découvert, ou gratter dans le compost.

    Du temps de mon grand-père, il y en avait un qui était assez familier pour se poser sur le manche de sa bêche, celle-là même avec laquelle je remue la terre du jardin. L’actuel rouge-gorge n’en est pas encore à ce stade mais il vaque à ses affaires à quelques mètres, tandis que les mésanges continuent leur manège autour des mangeoires même quand nous sommes dehors, à un mètre ou deux. Le respect se perd…

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.