Place aux jeunes (pousses) !

Je me suis enfin décidée à m’occuper de ces coquilles d’escargots qui attendaient sur la petite table verte que je veuille bien en faire quelque chose au lieu de simplement les entasser au fur et à mesure de mes découvertes gratouillatoires de terre.

En effet, j’en avais récolté suffisamment pour songer à m’amuser, même si je ne sais quels oiseaux ont régulièrement pioché dans mes stocks, embarquant les plus petites coquilles. Des merles peut-être ?

J’ai gardé ma contrainte de départ : utiliser la surface de la table carrée comme support (je garde en tête l’idée de faire un jour un polyptyque avec les photos de mes différentes collections) et je n’ai pas cherché plus loin que le mélange du carré tablesque et de la spirale escargotière.

242 escargots à la queue-leu-leu, un petit exercice d’assouplissement pour les doigts et le regard, et puis hop, dans un seau, on verra bien si une autre idée me vient dans quelque temps.

Et maintenant, je peux utiliser cette table sur la petite terrasse délicatement ombrée pour mes semis de cosmos, lunaires et pourpiers ! Il reste encore quelques coins non fleuris dans le jardin…

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.