Givre

Pour la première année, le mois de Novembre laissera le souvenir d’une lumière particulièrement belle. Le matin la partie du jardin à l’ombre est délicatement givrée tandis que la partie au soleil met en valeur les moindres reliefs, comme cette feuille de mûrier dont l’ombre éclaire le gravier.

Par rapport à l’an dernier, j’ai l’impression que l’ambiance automnale est différente. Sans doute d’ores et déjà parce qu’il y a du presque gazon là où il y avait mauvaises herbes ou terre retournée, ensuite parce que la végétation a été chamboulée par la douceur persistante des températures. Elle est givrée sans avoir eu le temps de brunir ou de faner. Fleurs de trèfle, feuilles d’anémones du Japon, de buis, de fraise des bois, chacune à sa façon de s’ourler de blanc. J’ai fait quelques photos ce matin mais le fait d’être jambes nues à croupetons dans l’herbe n’aide pas à maintenir l’appareil très fixe pour les photos en mode super zoom… Elles sont donc toutes légèrement floues mais l’idée est là.

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

3 commentaires à “Givre”

  1. youle

    Il a dû fondre depuis, le givre…

  2. Virginie

    Un petit mot , je nai plus ton adresse e mail. J’espère que tu vas bien.
    Virginie.


  3. givré une année déjà !
    que se passe-t-il ?

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.