Travaux divers

L’éradication du chèvrefeuille a bien avancé mais ces travaux ont été interrompus par d’autres, plus urgents puisqu’il s’agissait de changer une partie de l’avancée du toit qui menaçait ruine. Avec la neige annoncée pour les jours à venir, c’est plutôt agréable de ne plus envisager de se prendre cent kilos de tuiles sur le coin, et plus, de la tête en sortant de la cuisine. Il reste à savoir si la remise en place du zinc autour des cheminées va avoir un effet sur l’humidité de la chambre dite rose.

Ces travaux ont été aussi l’occasion de tailler le mûrier qui gênait par son ampleur l’installation de l’échelle. Cette fois, il a les branches bien dégagées derrière les oreilles ! La lumière entre enfin dans la cuisine et la salle à manger, effet secondaire fort appréciable et apprécié et désormais on peut à nouveau admirer Belledonne depuis les fenêtres des chambres à l’étage. Inoccupées, certes, mais dotées maintenant d’une belle vue. Dommage que la mienne donne sur la rue…

Autre effet secondaire moins festif : la quantité de feuilles et de branches qui jonchent la pelouse devant la maison… Il y a ici chien et chats, oiseaux du jardin, écureuils et escargots, bien sûr, mais pas de vers à soie. Dommage, il y avait de quoi en nourrir une armada ! Il ne reste plus qu’à remettre en fonction le broyeur et s’armer de patience et de bonne volonté.

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.