Feuilleton du potager

Quelques photos de l’avancée des travaux dans le jardin. Il n’y en a pas de très récentes parce qu’à l’heure où j’écris NC est en train de bêcher, je ne peux pas être en train de tapoter sur le clavier et en train d’inspecter les travaux pas finis. Ou alors je n’ai pas eu le coeur d’immortaliser la haie après la taille fort dégagée derrière les oreilles que lui a prodiguée NC…. Disons que d’ici deux ans elle devrait avoir repris un peu d’opacité. Par contre, l’allée qui bordait la zone sinistrée, euh entretenue, est enfin disponible. La plantation des pommes de terre en est au même point pour le moment, les derniers efforts se sont surtout portés sur la taille des haies, l’éradication de certains lierres et de quelques chèvrefeuilles, le nettoyage de la terrasse longue qui devrait bientôt être dotée d’une toiture en canisses pour abriter les siestes dans le hamac. Le bois coupé s’accumule et nous ne trouvons pas preneur, un début de projet de paravent avec les branches les plus longues et droites est en train de germer, après avoir fait de petites barrières façon Buttes Chaumont, le ciment moulé en moins, au-dessus des tulipes (bientôt en fleurs !) avec les branches tordues issues de l’entretien du mûrier. La structure de la vieille balançoire est bientôt enclose sur trois côtés par les branches du Kerria Japonica. Pour le moment ce n’est pas très flagrant parce que les bourgeons n’ont pas encore explosé mais ça devrait bientôt être un lieu fort agréable pour lire à l’abri des regards vicinaux.

20140319-102536.jpg

20140319-102557.jpg

20140319-102622.jpg

20140319-102714.jpg

20140319-102734.jpg

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

7 commentaires à “Feuilleton du potager”


  1. Là où on sent l’habituée de la maison, c’est que la photo qui m’a fait faire « woah ! » c’est celle de l’allée grattée, je suis fort impressionnée ! J’ai hâte de voir fleurir les tulipes ! Et nos freesias…

  2. Hélène M.

    Le fait est que l’allée grattée, malgré son apparence quelque peu miteuse, était auparavant insoupçonnable sous l’amas de détritus. J’ai oublié de spécifier parmi les travaux la remise en évidence de la glycine, délicatement posée sur l’arête du mur de séparation entre le jardin principal et le potager ainsi que l’éradication du lierre et du grillage derrière feue la balancelle. Du coup tout le mur euh… nord-est, par là, est dégagé et ça agrandit considérablement le jardin. Les zones d’ombres et/ou délaissées rétrécissent. Que dirais-tu de la plantation d’iris somptueux à gauche des marches menant à la terrasse longue ?


  3. Je suis super favorable ! (c’était ma fleur préférée quand j’étais petite, une espèce de robe de princesse sur tige !). L’idéal ce serait qu’on trouve des couleurs un peu baroques (même si j’imagine qu’avec le temps tout redevient mauve quoi qu’il arrive…)

  4. Hélène M.

    Pas sûr qu’ils redeviennent mauves. Tu te souviens de la plantation d’iris abandonnée, sur le bord de la route vers Montpellier ? Ils avaient perdu en vigueur et en taille mais pas en couleurs. Il y en a de très beaux dans des teintes cramoisies, faut juste éviter le côté robes fanées de vieille fille.

  5. Fifille

    Je crois que c’est Adibou qui m’a communiquée un peu dévoyée de ce que peut-être l’hybridation en fait… (tu sais, avec les fleurs qui re-rentrent en terre et qui repoussent en se mélangeant, et qu’au bout d’un moment sur un terrain tout avait à peu près la même couleur…).
    Mais pour les couleurs, déjà des jaunes (façon iris d’eau non ?) ça pourrait être chouette… Enfin à voir !

  6. Hélène M.

    Ah oui, je m’en souviens !!! Je me demande si Hay Day n’est pas aussi attractif par un phénomène de résurgence Adibouesque.
    Des iris jaunes, façon iris d’eau, ça ne serait pas un peu sobre, par hasard ?


  7. Des iris jaunes façon iris d’eau ENTRE AUTRES, voulais-je dire…

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.