Jardin et potager

Oui, bon, ça va, je m’y mets, ou m’y remets, ou m’y reremets, à ce blog et à sa mise à jour ! La preuve, j’ai même pris des photos hier à la tombée du jour, bravant le froid et les intempéries, du moins le froid, et c’est déjà beaucoup, pour ramener quelques images. Elles ne sont pas toutes d’une netteté irréprochable, certes, mais elles me permettront de tenir à jour le feuilleton de la verdure.

Tout d’abord, il est à noter qu’en termes de verdure, le jardin ne mégote pas. Il donne même dans l’opulence la plus échevelée et il crie « Sécateur ! Sécateur ! ». Il ne perd rien pour attendre mais il attendra quand même.

verdure

Voici des photos des stars du potager dit « de la terrasse carrée », autrement dit les plants d’aubergines qui ont l’air, ma foi, de fort bien se porter. La question de la suppression ou non des gourmands se pose toujours, en attendant ils déplient vaillamment deux feuilles nouvelles chacun.

aubergines

La ronde des aromatiques prospère elle aussi. Certes, elles n’ont pas encore l’exubérance de l’origan voisin mais ça va venir. Je compte notamment sur la verveine pour prendre de l’ampleur.

aromatiques

Et les patates, me demanderez-vous ? Ah ah ! Là, il y a de quoi ravir Monsieur Parmentier en personne !

patates

Et leurs voisins les oignons ? Pfff, du vrai chiendent ! En tous cas ils ont sorti des brins d’un vert fort réjouissant. Ceci dit, la photo ne leur rendait pas hommage alors il faudra me croire sur paroles.

Dans la rubrique « Mère Nature est généreuse », nous avons aussi les Reine-Claude. Si la grêle ne s’en mêle pas, j’aurai de quoi ressortir la bassine à confitures. Je n’en ai pas ? Pas grave, je la ressortirai quand même.

prunes

Il n’y a pas que les plaisirs futurs de l’estomac dans ce jardin, il y a aussi les fleurs, avec la dernière tulipe, les seringats fidèles au poste, les premières roses blanches, la spirée qui croule sous son panache, et les ancolies, inéluctables tout autant qu’appréciables.

Et comme ce jardin est quand même de bonne composition, même la haie du potager se remet d’une coupe quelque peu enthousiaste et le gros laurier-tin laisse apparaître des bourgeons sur son tronc mis à nu. Là, je dis chapeau bas…

survivor

RSS 2.0 | Trackback | Laisser un commentaire

1 commentaire à “Jardin et potager”


  1. C’est vrai que ça sent le froid printanier ces photos, mais ça fait bien plaisir de voir l’avancement de tous ces chers petits ! Quand on aura planté mes bébés troënes, pffou, ce sera l’émotion permanente !
    Pour les aubergines, ici ils y expliquent tout bien ! : http://www.over-blog.com/Comment_tailler_les_aubergines_culture_conseils-1095204284-art99924.html

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Animaregard is powered by WordPress.