De l’or, Monsignor, il est l’hore !

Ouh là, ça me rappelle l’enfance des fifilles, ça, ces paroles de « La folie des grandeurs » (c’est bien ça, le titre ? Le mot « splendeur » était venu me petafiner la mémoire et me bloquait l’accès à la comprenette. J’ai dû appliquer la ruse habituelle c’est-à-dire demander à Alex le nom du film d’après l’extrait de […]

Lire la suite de De l’or, Monsignor, il est l’hore !

Stylo

Mon piti-frère m’a offert un… comment appeler ça… un stylo que l’on connecte à son ordinateur par le biais d’un bidule genre récepteur, pincé à la feuille sur laquelle on écrit. Ensuite, après des manipulations qui pour le moment m’échappent encore mais peut-être du fait que toutes les options ne sont pas accessibles, les notes […]

Lire la suite de Stylo

Coing

Hier soir à l’AMAP quelqu’un avait apporté une cagette de coings, laissés à la discrétion des participants. J’ai craqué et j’en ai pris, même si je ne sais pas trop ce que je vais en faire. Me lancer dans la confection de confitures ? Guère la saison même si la pectine du coing aide à […]

Lire la suite de Coing

Marronniers

Les blogs tout comme les journaux ont leurs marronniers, autrement dit les bouche-trou pour les moments de disette éditoriale: les « j’écris pour dire que je n’ai rien à écrire », les « jetons un œil sur les mots-clés des moteurs de recherche » et autres trucs de remplissage. En voici un autre: « les gribouillis automatiques pendant qu’on fait […]

Lire la suite de Marronniers

Indiens, suite

Je continue à explorer le livre de photographies d’Edward Curtis (voir deux des billets précédents). Cette fois j’ai utilisé comme support un des morceaux d’écorce de bouleau récoltés vendredi dernier et comme technique l’aquarelle avec un pinceau à trois poils (je vous rassure, je n’ai pas compté).   Le but de ma démarche est de […]

Lire la suite de Indiens, suite

Cueillette,

Du temps où j’étais un garçon manqué, baskets et jeans, le critère d’appréciation d’un pantalon était le nombre et la capacité des poches pour pouvoir entreposer tout ce que je cueillais au fil de mes promenades dans les champs et les bois. Je ne porte plus de pantalons ou presque mais j’ai gardé le goût […]

Lire la suite de Cueillette,

Deux tiens valent mieux que un tu l’as eu…

Titre bien alambiqué pour dire que j’ai dessiné un deuxième indien hier après-midi. Toujours pareil, du gribouillage pour ne pas laisser complètement moisir la mimine et utiliser mes stocks de matériel pour que je puisse craquer à nouveau, l’âme sereine, dans les magasins de papeterie. Pour les documents de départ, je pioche dans ce livre: […]

Lire la suite de Deux tiens valent mieux que un tu l’as eu…

Indien suite

Voici la suite du dessin d’indien aux feutres gris:   Je ne l’ai pas poussé plus loin car je ne m’étais pas fixé de but précis autre que le plaisir de reprendre le dessin par petits bouts, une ré-acclimatation en quelque sorte, retrouver le plaisir de la réalisation plus que celui du résultat. Ce qui […]

Lire la suite de Indien suite

Faut ben, faut ben…

Alors, si je récapitule: j’ai une grande table dans une chambre retapée, avec des lampes bien disposées pour assurer un éclairage agréable, une chaise de secrétaire de trente ans d’âge (la chaise, pas la secrétaire) repeinte et coussinée de frais, des feutres en pagaille, une pile de papiers divers et un livre de photos qui […]

Lire la suite de Faut ben, faut ben…

Contradiction

Entre la théorie et la pratique, il y a un pas, du genre 45 fillette, si vous voyez ce que je veux dire. Si vous ajoutez à cette réalité une propension dramatique à l’esprit de contradiction, vous obtenez ceci:   Une partie du contenu de ma bibliothèque, dont quelques livres de Michel Pastoureau, mon idole. […]

Lire la suite de Contradiction

Animaregard is powered by WordPress.